Infertilité - un résumé des traitements

Cette brochure donne un bref aperçu des principales options de traitement pour l'infertilité. Un feuillet séparé, appelé l'infertilité - Une compréhension de base donne des informations de base sur les causes de l'infertilité et des conseils généraux pour les couples qui essaient de concevoir. D'autres sources d'informations détaillées sont données à la fin de cette notice.

Les traitements de fertilité peuvent être regroupés en trois catégories:

  • Médicaments pour améliorer la fertilité - ceux-ci sont parfois utilisés seuls, mais peuvent également être utilisés en plus de la procréation assistée.
  • Les traitements chirurgicaux - ceux-ci peuvent être utilisées lorsque la cause de l'infertilité est trouvé qui peut être aidé par une opération.
  • Conception assistée - ce qui inclut plusieurs techniques comme l'insémination intra-utérine (IIU), fécondation in vitro (FIV), transfert tubaire des gamètes (GIFT) et injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).
Infertilité - un résumé des traitements. Médicaments pour améliorer la fertilité.
Infertilité - un résumé des traitements. Médicaments pour améliorer la fertilité.

Chacun de ces points est discuté brièvement ci-dessous.

Les médicaments sont principalement utilisés pour aider à l'ovulation. L'ovulation est quand l'ovaire fait et libère un ovule (ovocyte). Les femmes devraient ovuler environ une fois par mois jusqu'à la ménopause. Pour diverses raisons, l'ovulation peut se produire pas du tout, ou il peut se produire moins souvent que la normale.

L'ovulation est en partie contrôlée par des hormones appelées gonadotrophines. Elles sont faites dans une glande juste sous le cerveau (l'hypophyse). A la gonadotrophine est une hormone qui stimule l'activité des gonades (ovaires chez la femme et les testicules chez l'homme). Les principaux faits gonadotrophines par l'hypophyse sont appelés hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH). Ceux-ci passe dans la circulation sanguine et le voyage vers les ovaires.

  • Clomifène est un médicament qui a été utilisé pour aider à la fertilité de nombreuses années. Il est pris sous forme de comprimé. Il agit en bloquant un mécanisme de rétroaction de la glande pituitaire. Cela se traduit par la mise à l'hypophyse et de libérer plus d'hormones de gonadotrophines que la normale. Le montant supplémentaire d'hormones gonadotrophines peut stimuler les ovaires à ovuler.
  • Les médicaments qui contiennent des gonadotrophines sont un autre type de traitement. Ceux-ci doivent être injectés. Ils sont utilisés lors de clomifène ne fonctionne pas, ou avant IIU et la FIV, de provoquer l'ovulation. Gonadotrophine médicaments peuvent aussi améliorer la fertilité chez les hommes atteints de certains types de problèmes hormonaux qui peuvent affecter la numération des spermatozoïdes.
  • Les médicaments qui contiennent gonadolibérine sont parfois utilisés. Ceux-ci stimulent la glande pituitaire pour libérer gonadotrophines (qui à son tour stimuler les ovaires).
  • La metformine peut être offert aux femmes avec syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) qui ont infertilité, mais n'ont pas répondu à clomifène. La metformine est un médicament qui est couramment utilisé pour traiter certaines personnes atteintes de diabète. Certaines études ont suggéré que la metformine peut aider à améliorer la fertilité chez certaines femmes atteintes de SOPK, généralement en plus de clomifène.

Assurez vous d'avoir une discussion approfondie avec votre médecin avant de prendre un médicament contre l'infertilité. C'est ainsi que vous êtes conscient des taux de réussite, tout le potentiel d'effets secondaires ou des risques (voir ci-dessous) et aussi les dernières recherches et les preuves de ces médicaments.

Les situations où la chirurgie peut être une option comprennent:

  • Problèmes des trompes de Fallope - La chirurgie peut aider certaines femmes à l'infertilité causée par des problèmes de trompes de Fallope. Par exemple, si vos trompes de Fallope ont été bloqués ou marqués d'une maladie précédente, une infection ou un autre problème. Certaines femmes qui ont eu un lien trompes (stérilisation) dans le passé en matière de contraception peuvent être en mesure d'avoir leur fertilité restaurée par la chirurgie tubaire. Ces jours-ci, plus de la chirurgie des trompes se fait par chirurgie endoscopique.
  • L'endométriose (une condition qui survient lorsque les cellules de la muqueuse de l'utérus (utérus) se développent dans d'autres parties du corps) - chirurgie peut aider à améliorer la fertilité chez les femmes atteintes d'endométriose.
  • Syndrome des ovaires polykystiques - une opération sur les ovaires peut convenir pour certaines femmes atteintes de SOPK. La procédure est parfois appelée forage de l'ovaire ou diathermie ovarienne. Utilisation de chirurgie endoscopique, une source de chaleur (diathermie) est généralement utilisé pour détruire certains des petits kystes (follicules) qui se développent dans les ovaires. Il est généralement fait si les autres traitements du SOPK n'ont pas fonctionné.
  • Les fibromes - pour les femmes ayant des fibromes, la chirurgie (pour enlever le fibrome) peuvent être considérées comme si il n'y a pas d'autre explication à l'infertilité. Cependant, l'opinion d'expert n'est pas encore sûr si toutes les fibromes provoquent l'infertilité.
  • L'infertilité masculine - lorsque les spermatozoïdes sont bloqués par une anomalie dans l'épididyme (un tube enroulé à l'intérieur du scrotum qui est utilisé pour stocker le sperme) dans les testicules, la chirurgie peut aider. Varicocèles (comme les varices des testicules) qui surviennent chez les hommes qui ont un nombre de spermatozoïdes anormaux peuvent être réparés. Voir la notice séparée appelée varicocèle pour plus de détails.

Les techniques actuelles sont décrits brièvement ci-dessous. Votre spécialiste vous conseillera sur laquelle des options pour votre cause notamment de l'infertilité, et expliquer les chances de succès.

L'insémination intra-utérine (IIU)

C'est le processus par lequel les spermatozoïdes sont placés dans l'utérus de la femme. Il est fait en utilisant un tube en plastique fin qui est passée à travers le col de l'utérus (col) dans l'utérus (utérus). Les spermatozoïdes sont transmis à travers le tube. Il s'agit d'une procédure relativement simple. Il peut être programmé pour coïncider avec l'ovulation (à mi-chemin à travers un cycle mensuel) chez les femmes qui sont encore ovulation. Médicaments de fertilité peuvent aussi être donnés à l'avance, afin de maximiser les chances d'ovulation. Les femmes qui ont cette procédure doivent avoir trompes saines pour permettre à l'œuf pour se rendre de l'ovaire dans l'utérus. En cas de succès, la fécondation a lieu dans l'utérus.

Le sperme utilisé peut être soit du partenaire masculin, ou d'un donneur:

  • Le sperme du partenaire masculin peut être utilisé lorsque la cause de l'infertilité est inexpliquée et le sperme semble bien, ou pour les cas où la glaire cervicale femelle semble bloquer ou tuer les spermatozoïdes. Le sperme est obtenu par le partenaire masculin se masturber juste avant la procédure d'insémination intra-utérine.
  • donneur de sperme sont obtenus à partir d'une banque de sperme de sperme congelé fournie par les donateurs. Il peut être considéré comme une option lorsque: le partenaire masculin a des spermatozoïdes pas ou très peu, a subi une vasectomie (stérilisation masculine), et l'inversion a échoué ou n'a pas été essayé, atteint d'une maladie infectieuse comme le VIH, il ya un risque élevé de transmettre une maladie génétique (une maladie qui est causée par une anomalie dans l'ADN de l'un des partenaires) à un bébé.
Quels sont les principaux traitements utilisés pour l'infertilité? Les médicaments qui contiennent des gonadotrophines.
Quels sont les principaux traitements utilisés pour l'infertilité? Les médicaments qui contiennent des gonadotrophines.

Si IIU ne fonctionne pas, les couples ont tendance à passer à essayer d'autres méthodes décrites ci-dessous.

La fécondation in vitro (FIV)

FIV moyens de fécondation à l'extérieur du corps. In vitro signifie littéralement en verre (qui est, dans un plat de laboratoire ou de tube à essai). FIV est principalement utilisé dans les couples dont l'infertilité est causée par les trompes de Fallope bloquées, ou l'infertilité inexpliquée.

La FIV consiste à prendre des médicaments de fertilité pour stimuler les ovaires à faire plus d'oeufs que d'habitude. Quand les oeufs sont formés, une petite opération est nécessaire pour récolter (prélèvement des ovules). Chaque oeuf est mélangé avec du sperme. Ceci est obtenu soit par le partenaire masculin se masturber, ou d'un donneur. Le mélange d'œufs / du sperme est laissé pour quelques jours dans un plat de laboratoire. L'objectif est pour les spermatozoïdes de féconder les œufs pour former des embryons.

Une ou deux embryons qui se sont formées sont ensuite placés dans l'utérus de la femme à l'aide d'un tube en plastique bien traversé le col de l'utérus. Toutes les autres embryons qui se sont formés dans le plat sont soit jetés ou, si vous le souhaitez, gelé pour plus de tentatives de FIV à une date ultérieure. Vous pouvez également être invité à envisager de faire don des embryons surnuméraires à des fins de recherche ou pour être donnés à d'autres couples infertiles.

Vos chances de succès de la FIV peut être plus élevé si:

  • Le partenaire féminine est sous l'âge de 39 ans.
  • Le partenaire de sexe féminin a été enceinte avant.
  • Le partenaire de sexe féminin a un indice de masse corporelle (IMC) entre 19 et 30 ans (ils sont un bon poids).

Il est recommandé que lorsque la FIV est utilisée:

  • Trois cycles sont offerts aux femmes âgées de moins de 40 ans
  • Un cycle est habituellement offert aux femmes âgées de 40-42 ans, s'ils n'ont pas eu la FIV dans le passé

Transfert tubaire des gamètes (GIFT)

Un gamète est un œuf ou du sperme. Ovules et les spermatozoïdes sont prélevés de la même façon que pour la FIV. Les oeufs sont mélangés avec du sperme. Le mélange des oeufs et du sperme est ensuite placé dans une des trompes de Fallope de la femme. Par conséquent, contrairement à la FIV, le sperme fertilise l'ovule naturellement dans le tube de Fallope ou l'utérus de la femme, et non à l'extérieur du corps dans un plat de laboratoire. CADEAU n'est plus recommandé pour être utilisé à la place de la FIV.

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

Cette technique implique un spermatozoïde est injecté directement dans un ovule. (Il est injecté dans la partie externe de l'œuf -. Le cytoplasme) Cette méthode contourne les obstacles naturels qui peuvent avoir été empêchant la fécondation. Par exemple, certains cas d'infertilité sont dus au sperme d'un partenaire masculin ne pouvant pénétrer dans la partie externe de l'ovule à féconder l'ovule. ICSI peut également être utilisé lorsque un partenaire masculin a une faible numération des spermatozoïdes, comme un seul spermatozoïde est nécessaire.

Si nécessaire, un spermatozoïde peut également être obtenue par une petite opération aux testicules. Cela peut être fait lorsque le sperme ne peut être produite de la manière habituelle. Par exemple, si le partenaire masculin a un canal déférent bloqués, ou qui a subi une vasectomie.

Les médicaments qui peuvent améliorer la fertilité. Les médicaments qui contiennent l'hormone de libération des gonadotrophines.
Les médicaments qui peuvent améliorer la fertilité. Les médicaments qui contiennent l'hormone de libération des gonadotrophines.

L'ovule contenant le sperme est ensuite placé dans l'utérus de la même manière qu'avec la FIV. L'ICSI est utilisée pour les couples qui n'ont pas réussi à réaliser la fécondation par FIV, ou si la qualité ou le nombre de spermatozoïdes est trop faible pour la FIV normal d'avoir de chances de réussir.

Le don d'ovules

Il s'agit de stimuler les ovaires d'un donneur femelle avec des médicaments de fertilité, et la collecte des œufs qui forment. Les oeufs sont mélangés avec et fécondés par le sperme du partenaire du destinataire (similaire à la FIV). Après 2-3 jours, les embryons sont placés dans l'utérus du destinataire via le col de l'utérus. Cette méthode est une option pour les femmes qui ont une insuffisance ovarienne et ne peut pas produire des œufs, qui ont eu une ablation des ovaires, qui ont des conditions où les ovaires ne fonctionnent pas (par exemple, dans le syndrome de Turner), et où il ya un risque élevé de transmission un trouble génétique pour le bébé. Il est également utilisé dans certains cas d'échec de la FIV.

Le don d'embryon

Les couples qui ont eu un traitement de FIV réussie peuvent décider de faire don d'embryons surnuméraires pour aider d'autres couples infertiles.

Certaines personnes suggèrent que les suppléments y compris le zinc, le sélénium et la vitamine E peut être utile pour les hommes qui ont des spermatozoïdes anormaux dus à une cause inconnue. Toutefois, la preuve pour les soutenir est faible.

Grossesse multiple

Twins et les grossesses multiples sont plus fréquentes dans certaines formes de traitement de l'infertilité, y compris le traitement des médicaments - par exemple, avec de clomifène. C'est parce que dans certains des traitements utilisant des médicaments, les ovaires peuvent être stimulées afin que plus d'un ovule est libéré et donc plus d'un ovule peut être fécondé. En outre, dans certains traitements de procréation assistée, plus d'un embryon est replacé dans l'utérus de la femme (utérus) et donc plus d'une grossesse peut se développer. Cela se produit moins souvent maintenant si.

Avoir des jumeaux ou des triplés peut être une bonne chose pour certains couples. Toutefois, il convient de préciser qu'il ne comportent un risque accru de problèmes pendant la grossesse d'une femme, comme l'hypertension artérielle et le diabète. Il ya également un risque plus élevé d'autres complications telles que d'avoir un petit bébé ou d'un travail prématuré.

Grossesse dans la trompe de Fallope

Une grossesse ectopique (une grossesse qui se développe dans la trompe de Fallope) est un peu plus probable chez les femmes qui suivent un traitement pour l'infertilité. Cela est particulièrement si la cause de l'infertilité est due à un problème avec les trompes de Fallope. Voir la notice séparée appelée grossesse ectopique pour plus de détails.

Stress

En passant par les enquêtes et le traitement de l'infertilité peut être une chose très stressant et peut exercer une pression sur de nombreuses relations. Il est important de discuter de vos sentiments avec votre partenaire, médecin, une infirmière ou un conseiller.

Sur-stimulation des ovaires

Il ya un petit risque que certains des médicaments utilisés pour traiter l'infertilité, comme la gonadotrophine médicaments, peut sur-stimuler les ovaires et conduire à une condition appelée syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Dans cette condition, les ovaires peuvent gonfler en raison d'un certain nombre de kystes qui se développent sur les ovaires. Les symptômes peuvent inclure le ventre (abdomen) douleur et l'enflure (distension), sensation de malaise (nausées) et être malade (vomissements). La condition peut généralement être traitée facilement et ne conduit pas à des problèmes majeurs. Cependant, parfois il peut être plus grave et peut conduire à des problèmes du foie, des reins et de la respiration ou de thrombose (formation d'un caillot sanguin dans une artère ou d'une veine).

Une surveillance étroite par échographie est souvent utilisée lorsque les femmes reçoivent des médicaments pour stimuler la production d'œufs par les ovaires. Le nombre et la taille du sac contenant un oeuf (le follicule) peuvent être mesurés. Cela contribue à réduire le risque de grossesse multiple et aussi hyperstimulation ovarienne.

Autres effets secondaires

Certains des médicaments utilisés pour traiter l'infertilité - par exemple, les gonadotrophines - peut entraîner des bouffées de chaleur et les symptômes ménopause type.

Avant de décider d'aller de l'avant avec tout traitement, vous devriez avoir une discussion avec votre expert de l'infertilité sur les avantages et les inconvénients du traitement proposé, et le risque de problèmes et les effets secondaires.

Aide supplémentaire et informations

Human fertilisation & Embryology Authority

L'infertilité réseau britannique

À lire